L'examen pratique: Comment ça se passe?


Objectifs: 

Pendant cette épreuve, l’examinateur évalue la capacité à la conduite du candidat, et notamment: 
  • le respect des dispositions du Code de la route ;
  • la connaissance du véhicule et la capacité à déceler les défauts techniques majeurs (la maîtrise du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses) ;
  • la capacité à conduire dans le respect de l’environnement ;
  • la capacité à assurer sa propre sécurité et celle des autres usagers, en particulier des plus vulnérables ;
  • la capacité à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation et à agir de façon appropriée.


Déroulement:

L’épreuve dure 32 minutes dont une phase de conduite effective d’une durée d'environ 25 minutes. Elle comprend : 
  • la vérification de la recevabilité des documents d’examen ;
  • l’accueil du candidat, la vérification de son identité (pièce d'identité à jour);
  • la présentation de l’épreuve par l’examinateur ;
  • l’installation au poste de conduite ;
  • la réalisation d’un test de la vue ;
  • la réalisation de deux manœuvres différentes dont un arrêt de précision;
  • des questions portant notamment sur la vérification d’un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule ;
  • la mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation ;
  • l'établissement du certificat d'examen du permis de conduire.


Résultat:

Ils vous sont adressés par voie postale. Le justificatif reçu a une validité de 4 mois. 

   N'oubliez pas de venir chercher votre ! Ainsi que les documents pour demander votre permis définitif à votre préfecture ou sous préfecture.

En cas d'échec, une formation complémentaire est nécessaire.

Un permis à conserver:

Dès son obtention, votre permis de conduire est crédité de 6 points. 

Tous les ans et durant 3 années (pour les formations traditionnelles) ou 2 années (pour les AAC) sans infraction de votre part, vous obtiendrez automatiquement 2 points supplémentaires (pour les formations traditionnelles) ou 3 points (pour les AAC).

Au bout de 3 ans (B) ou 2 ans (AAC), vous aurez alors 12 points et ne serez plus en période probatoire.



Ce permis n'est donc pas attribué à vie et peut rapidement être perdu si le conducteur commet des manquements aux règles de circulation. Il appartient à chacun de conserver son permis en respectant en toute circonstance le Code de la route et en adoptant une principe de prudence vis-à-vis des autres usagers. 

Les règles et principes de conduite appris au cours de la formation sont donc essentiels. Ils ont non seulement pour but de préparer le candidat à l'examen du permis de conduire mais également à sa future vie de conducteur.

Permis B           Conduite accompagnée et suppervisée           Permis Eb           Post-permis / Eco-consuite           Retour Accueil






Siret: 75227929900016 | Agrément: E1207107110